Comme un avion sans ailes

Après une interruption due à une absence totale de réseau là où nous dormions dans la vallée de la mort, nous publierons coup sur coup 2 articles.

Nous prenons la route ce samedi au milieu d’une circulation intense et nous nous dirigeons vers la vallée de la mort. Très vite le paysage devient désertique et les villages rares. Dans l’un d’entre eux, spécialisé dans l’aéronautique et le spatial, nous avons la surprise de voir un stockage d’avions ds ligne (747 et autres Boeing) soit démontés, soit entiers.

A notre arrivée dans la vallée de la mort, un vent violent soulève des particules de sable rendant l’atmosphère assez brumeuse. Deux coyotes nous attendent au bord de la route pour nous souhaiter la bienvenue.

Nous nous installons pour passer la nuit dans un « resort » isolé mais confortable.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.